Category: iPhone

Pokémon 2: le retour (de la vengeance du fils,…)

C’est l’information que tous les fans de Pikachu, Dracaufeu et autres Magnéti attendaient (si, si): la Pokémon Company International a publié aujourd’hui l’application Pokédex officielle!

Il s’agit d’une encyclopédie illustrée pour iPhone, iPad, iPad mini et iPod touch, présentant plus de 640 Pokémon.

Sachez que « les nombreuses données disponibles sur chaque Pokémon dans l’application Pokédex pour iOS sont facilement accessibles, et fournissent ainsi aux fans de précieuses informations sur les évolutions des Pokémon, les endroits où les trouver et les types d’attaques leur infligeant le plus de dégâts. L’application Pokédex pour iOS est le compagnon indispensable pour les jeux vidéo Pokémon, y compris pour les deux volets sortis récemment: Pokémon Version Noire 2 et Pokémon Version Blanche 2″.

Voilà. Si vous connaissez un fan, vous savez quoi lui offrir pour les fêtes. Cela ne vous ruinera pas beaucoup plus: l’application est vendue 1,79€. On la trouve dans certaines (bonnes et rares) blanchisseries, au 672 de la rue Belzébuth à Tombouctou (il faut demander Alain, mais il n’est pas souvent là) et accessoirement sur l’App Store.

Maintenant, n’imaginez pas que vous allez offrir l’ensemble de l’encyclopédie à si bas prix: appliquant la formule des achats « in-app », l’application Pokédex officielle permet seulement d’accéder au Pokédex d’Unys (numéros 494 à 647 du Pokédex National) et de rechercher des Pokémon par leur nom ou numéro de Pokédex, ou encore suivant leurs capacités, capacités spéciales et types. Pour le reste, il faudra ouvrir votre porte-monnaie, même s’il prend pour l’occasion la forme de votre carte de crédit: « Les fans disposant de l’application Pokédex pour iOS peuvent ensuite acheter l’intégralité du Pokédex National sur l’App Store, région par région: Pokédex de Kanto (numéros 001 à 151 du Pokédex National), Pokédex de Johto (numéros 152 à 251 du Pokédex National), Pokédex de Hoenn (numéros 252 à 386 du Pokédex National) et Pokédex de Sinnoh (numéros 387 à 493 du Pokédex National) au prix de 5,49 euros par région. »

C’est (presque) Noël, mais faut quand même pas imaginer que Pokémon rime avec cadeau.

 

L’iPhone 5 est là. Où reste l’iPad mini?

Une semaine après les USA, la France et quelques autres pays, c’est au tour de la Belgique de découvrir l’iPhone 5. Nous ne sommes pas les seuls: l’appareil est aussi lancé en Autriche, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Hongrie, Irlande, Italie, Liechtenstein, Lithuanie, Luxembourg, Norvège, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Tchéquie. Chaque fois dans des quantités insuffisantes pour satisfaire la demande. « La pénurie risque du durer jusqu’à Noël« , prévoit le responsable d’un magasin.

Pour les centaines de personnes qui défilent depuis ce matin au Palais 10 du Heysel munie d’un bon de commande en bonne et due  forme (et obtenu préalablement auprès de Mobistar), ce problème ne se pose pas.

Apple doit se frotter les mains: en dépit de différences finalement peu révolutionnaires, la nouvelle génération d’iPhone s’arrache toujours autant,… sinon plus encore que les précédentes. Le même responsable de magasin indique en effet avoir reçu quotidiennement 3 à 4 fois plus de demandes que pour l’iPhone 4s.

Une bonne nouvelle n’arrivant pas seule, l’équipe de Tim Cook aura pris connaissance avec plaisir de l’étude qui vient d’être publiée par Onswipe. Elle évalue à 54,5% le trafic Web mobile généré par l’iPad. La part des différents modèles de l’iPhone n’atteint « que » 19,05% en dépit d’un nombre d’exemplaires plus important. Peu importe pour Apple, qui s’octroie selon cette étude, 73,55% de l’ensemble du trafic Web mobile.

La firme à la pomme va-t-elle tenter de surfer sur cette vague porteuse en tuant le marché avec la tablette de petit format évoquée par les rumeurs depuis plusieurs mois? Chaque jour qui passe réduit en tout cas les chances de la voir arriver cette année. Et ce ne sont pas les derniers bruits de couloir qui y changeront quoi que ce soit: à les entendre, ce mini iPad aurait un écran de format 16:9. Nous, on veut bien, mais un format pour l’iPhone 4/4s et l’iPad, un autre pour l’iPhone 5 et un troisième pour l’iPad mini, ce ne serait pas vraiment du style à s’attirer l’enthousiasme des développeurs!

 

 

 

 

iOS 6: c’est pour demain!

C’est à partir de demain, mercredi 19 septembre, que chacun pourra télécharger iOS 6 tant pour iPad que pour iPhone et iPod touch.

Apple présente en détails la liste des améliorations permises par cette nouvelle version du système d’exploitation sur cette page.

Qu’en retenir d’essentiel?

Il y a d’abord Maps. Symbole de la rupture avec Google, cette nouvelle application de cartographie exploitera les données fournies par TomTom et permettra de survoler certaines villes en 3D.

Existant jusque-là en version Beta, Siri pourra être exploité sur la dernière génération d’iPad (pas le 1 et le 2, la cinquième génération diPod touch et les iPhone 4S et 5. L’outil de commande vocale, peu abouti à sa sortie, devrait permettre un bien plus grand nombre de commandes… et de façon bien plus efficace.

Ping étant bel et bien enterré, Apple a choisi de favoriser l’intégration de Facebook. Il va devenir possible de partager une photo directement au départ de l’application Appareil photo ou de la photothèque Photos, tout en indiquant sa localisation via Maps.

Avec Share Photo Stream, il suffira d’ouvrir Photos, d’y sélectionner une image, puis de cliquer le bouton « Partager » avant de sélectionner tel ou tel contact et il ou elle la recevra. Pour les adeptes d’iCloud, l’image arrivera directement dans l’application Photos (sur appareil iOS) ou dans iPhoto (Mac).

Parmi les nouvelles fonctionnalités d’iOS 6, Passbook est peut-être la plus intrigante: elle va permettre de conserver des tickets de concert, des billets d’avion ou des réservations d’hôtel sur votre appareil iOS sans devoir les imprimer.

Depuis la présentation de Facetime, on se demandait quand on pourrait se libérer de la contrainte qui en limitait l’usage aux réseaux Wi-Fi. C’est fait: avec iOS 6, vous allez pouvoir vous lancer dans des séances de vidéoconférence via le réseau 3G  (avant le 4G, un jour…).

Téléphone, l’application finalement essentielle de l’iPhone, a également été revue. Désormais, en cas d’appel entrant, vous pourrez répondre via un SMS ou mémoriser que vous devez recontacter ledit interlocuteur. Autre possibilité: activer l’option « Ne pas déranger » qui bloquera tous les appels… sauf ceux que vous spécifierez. Comme votre partenaire ou votre contrôleur des contributions. C’est vous qui choisissez.

On est aussi heureux de découvrir une version de Mail revue et simplifiée, qui permet en outre d’établir une liste de contacts importants et facilite l’ajout de photos et/ou vidéos à un courriel.

Safari subit lui aussi une séance de rafraichissement en permettant désormais de sauvegarder des pages Web (et non plus uniquement des liens) dans une liste de lecture  ou en gardant trace des pages visitées via iCloud Tabs: de quoi reprendre sur iPad une lecture entamée sur iPhone, par exemple.

D’autres améliorations sont au menu d’une mise à jour qui est donc attendue demain…

 

Vinyl, vidi, vici.

Vous en rêviez, Ion Audio l’a fait: vous allez pouvoir convertir directement votre collection de 45 et 33 tours vers votre iPad (ou votre iPhone ou iPod touch).

L’iLP exploite une application gratuitement proposée sur l’AppStore, l’EZ Vinyl & Tape Converter. Après, il suffit de déposer la tablette sur le connecteur, de placer votre vieux disque,… et c’est parti.

Comptez environ 130 euros.

Microsoft, Samsung et Sony attaquent, l’iPad domine

Le marché mondial des tablettes devrait dépasser 222 millions d’unités par dès 2016, selon IDC. Un joli gâteau qui suscite beaucoup de convoitises. En lançant prochainement sa Surface, Microsoft entend en revendiquer une part de 30%. Reste à savoir si le vent de fronde soulevé chez les traditionnels fabricants de PC – et notamment Acer – par cette initiative n’en affaiblira finalement pas les effets. Depuis l’annonce initiale de Surface, plusieurs rumeurs évoquent un prix de vente qui pourrait se situer juste sous la barre des 200 dollars. On ne peut l’exclure, mais cela signifierait probablement que Microsoft a choisi de subsidier (traduisez: perdre de l’argent) sur chaque tablette vendue, afin de « s’acheter » une part de marché face à Apple. Certes, cette philosophie a plusieurs fois par le passé été utilisée… dans le secteur du jeu vidéo. Mais on voit mal Microsoft choisir de l’appliquer ici et l’expliquer sereinement à HP, Toshiba, Lenovo, Dell, Acer, Asus, Samsung et consorts.

Reste que, aujourd’hui, selon IHS iSuppli, Apple reste ultra-dominant sur le marché des tablettes avec une part du gâteau au deuxième trimestre encore plus importante qu’au premier: 69,6% pour l’iPad contre 9,2% à Samsung, 4,2% à Amazon et 2,8% à Asus. On notera que ces chiffres ne prennent pas en compte le dernier joujou de Google, la tablette Nexus 7.

Même avec Windows 8, la donne ne devrait pas changer fondamentalement. En juin, IDC considérait qu’Apple détiendrait 62,5% du marché mondial des tablettes à la fin de cette année: une progression de plus de 4% par rapport à la fin 2011. L’arrivée – maintes fois annoncée – d’un « iPad mini » avec un écran de 7 à 8 pouces pourrait permettre à l’entreprise californienne de conforter son leadership en… coupant l’herbe sous le pied de ses concurrents. Si l’on évoque toujours la date du 12 septembre pour l’annonce officielle de ce petit iPad (mais aussi de l’iPhone 5 et probablement d’un nouvel iPod), la date de commercialisation évoquée aux Etats-Unis serait le 21 septembre et le 5 octobre pour les premiers pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne,…).

Même en Chine, l’iPad cartonne: selon China Daily, la tablette d’Apple aurait représenté 72,6% des ventes dans le pays au cours du 2e trimestre: une progression de 20,06% par rapport au 1er trimestre. Le second serait Lenovo, avec 8,38%. Dans le même temps, Samsung aurait vu sa part de marché en Chine diminuer de 7,69% par rapport à la même période de l’an passé: le géant coréen n’aurait que 3,59% du marché chinois des tablettes.

Face à ces données, la très discrète présentation officielle de la tablette Galaxy Note 10.1 de Samsung, hier, aux Etats-Unis, relève presque de l’anecdotique. L’entreprise coréenne semble tellement peu croire à ce produit qu’elle n’a même pas jugé utile d’envoyer un communiqué à la presse, en tout cas en Europe. Certains en concluent que cette présentation ne trouve en réalité sa justification que dans le cadre du procès qui oppose actuellement Samsung à Apple outre-Atlantique: secrètement informée de caractéristiques de l’hypothétique iPad mini, le fabricant coréen aurait cherché à précéder Apple afin de montrer que le copieur n’est pas toujours du côté de Seoul. Rumeur, rumeur,… Reste que le Galaxy Note 10.1 évoque une version agrandie du Galaxy Note: tournant sous Android, il est équipé d’un stylet (S Pen) pour faciliter la prise de notes manuscrites. La première impression de plusieurs sites américains (CNet, Engadget, The Verge,…) est à tout le moins peu enthousiaste.

On notera encore que Sony devrait profiter du salon IFA qui se tiendra à Berlin à partir du 31 août pour dévoiler la Xperia Tablet. Elle serait équipée d’un processeur quad-core Nvidia Tegra 3 et serait proposée en versions 16, 32 et 64 GB.

Douche en musique

Vous en rêviez, iDevices l’a fait: l’iShower est destiné à prendre place au bord de votre piscine ou – plus communément – à se fixer au mur de votre douche.

Résistant à l’eau, il vous permettre de vous savonner en écoutant la musique… stockée sur votre iPad (ou votre iPhone, iPod touch et il y a aussi de nombreux appareils Android et même deux téléphones Nokia tournant sous Windows Phone; la liste complète des appareils compatibles est ici). Le tout bien entendu sans fil, via Bluetooth.

Parmi plusieurs caractéristiques intéressantes, l’iShower peut être couplé avec jusqu’à 5 appareils: de quoi permettre à une famille entière de se doucher en profitant soit de sa playlist, soit même de sa tablette ou de son smartphone. Et pas besoin pour ce faire de déposer ces derniers devant la porte de la salle de bains: l’engin serait en mesure de capter sa source dans un rayon de 60 mètres.

L’iShower permet de lancer la lecture de mettre en pause, de passer à la chanson suivante ou précédente et de modifier le volume.  Et il affiche l’heure. Son autonomie (3 piles AA) serait de 15h.

L’objet sera à vous en échange de 100 dollars, hors taxes et frais d’envoi.
Pour passer commande, c’est ici.

 

Les JO, à la sauce AFP

On ne compte plus les applications – gratuites ou payantes – développées pour nous garder informés de tous les résultats des Jeux olympiques de Londres. Avant que ceux-ci ne débutent réellement (qu’est-ce que c’est que cette idée d’organiser de premières rencontres sportives AVANT la cérémonie d’ouverture: ils sont fous ces Anglais!) et qu’on puisse comparer leurs performances en terme de rapidité d’information, nous voudrions attirer l’attention sur celle de l’AFP.

Avec AFP Olympics 2012, la vénérable Agence France-Presse entend permettre aux utilisateurs d’iPhone et d’iPad de profiter sa centaine de journalistes présents à Londres pour couvrir l’événement. L’application, organisée autour de 4 rubriques principales, permet notamment de « consulter en temps réel les derniers résultats, le tableau des médailles, le calendrier des épreuves, »…

Elle est disponible en anglais et en français et a l’avantage de permettre en place un système de filtres par pays et par discipline. Si vous ne souhaitez suivre que les performances de Philippe Gilbert, Jean-Michel Saive, David Goffin ou des frères Borlée, ceci devrait vous combler! Il est aussi possible de mémoriser des rendez-vous (avec la télévision) à ne pas rater, de bénéficier de courtes fiches biographiques (âge, taille, poids, localité de naissance), etc.

Et tout ça pour le prix de… zéro.

17 millions d’iPad: +84%

Apple a dévoilé hier soir ses résultats trimestriels.

Entre le 1er avril et le 30 juin, l’entreprise américaine a écoulé 17,042 millions d’iPad. Cela représente une progression de 44,4% par rapport aux trois premiers mois de l’année et de 84,32 % d’une année sur l’autre. En dépit d’un résultat qui fait saliver l’ensemble de la profession, certains analystes se disent déçus, ayant tablé sur un résultat trimestriel de 20 millions d’unités.

L’iPad n’est pas le seul à connaître une croissance régulière. Au cours du 2ème trimestre, Apple a vendu 26 millions d’iPhone (+28%), 4 millions de Mac (+2%)   et 6,8 millions d’iPod, dont la baisse des ventes se prolonge (-10%).

On notera aussi que l’Apple TV semble prendre sa vitesse de croisière: même si elle ne figure toujours pas parmi les « winners » de Cupertino, elle s’est écoulée d’avril à juin à 1,3 million d’exemplaires.

L’ensemble a généré un chiffre d’affaires de 35 milliards de dollars et un bénéfice de 8,8 milliards. Ce qui a permis à Tim Cook d’annoncer un dividende de 2,65 dollars par action.

Bref.

La série ‘Bref‘ de Kyan Khojandi disparaît des écrans de Canal+… pour réapparaître sur appareils mobiles: Android et iOS.

L’application est gratuite et permet de retrouver les 82 épisodes, d’accéder aux pubs, de mixer les phrases cultes de la série, etc. Génial! Ce qui l’est moins, c’est qu’elle n’est pas dépourvue de bugs.

Chez certains utilisateurs, seules certaines fonctions peuvent être sélectionnées et, chez d’autres, aucune ne peut l’être! Bref, c’est bref!

Un conseil dans ce cas: redémarrez le smartphone ou la tablette. Souvent, cela suffira à rétablir le bon ordre des choses.

Logitech laisse entrer le soleil

Annoncé pour juillet au prix conseillé de 80 euros, le nouveau Wireless Solar Keyboard K760 de Logitech peut être couplé (via Bluetooth) aussi bien à un iPad qu’à un iPhone ou même à un Mac.

Ce clavier sans fil dispose en effet des touches spécifiques à l’univers Mac : Commande, Luminosité, Ejecter, etc. Les touches sont annoncées comme « incurvées », pour une « saisie agréable et silencieuse, bien plus rapide et précise qu’avec le clavier virtuel affiché à l’écran » (sous-entendu: de l’iPad ou de l’iPhone).

Outre le fait qu’il puisse s’associer à plusieurs équipements (son appairage avec l’un ou l’autre s’effectue via une simple pression sur un bouton), ce nouveau clavier de Logitech joue la carte du développement durable. Il est conçu sans PVC, présenté dans un emballage entièrement recyclable et alimenté par énergie solaire. Tout éclairage, à faible luminosité ou émis par une lampe, en intérieur ou en extérieur, suffirait à le charger. Logitech précise que, « en charge complète, ce clavier bénéficie d’une autonomie d’au moins trois mois, même dans l’obscurité (pour une utilisation moyenne de huit heures par jour) ».

Page 1 of 1212345»10...Last »

Right Column Widgets

Welcome to the Right Column for the Evening Shade theme. You can put a variety of widgets in this location and to manage where they are published in your site, you can download the Widget logic plugin.