Category: Toshiba

Microsoft, Samsung et Sony attaquent, l’iPad domine

Le marché mondial des tablettes devrait dépasser 222 millions d’unités par dès 2016, selon IDC. Un joli gâteau qui suscite beaucoup de convoitises. En lançant prochainement sa Surface, Microsoft entend en revendiquer une part de 30%. Reste à savoir si le vent de fronde soulevé chez les traditionnels fabricants de PC – et notamment Acer – par cette initiative n’en affaiblira finalement pas les effets. Depuis l’annonce initiale de Surface, plusieurs rumeurs évoquent un prix de vente qui pourrait se situer juste sous la barre des 200 dollars. On ne peut l’exclure, mais cela signifierait probablement que Microsoft a choisi de subsidier (traduisez: perdre de l’argent) sur chaque tablette vendue, afin de « s’acheter » une part de marché face à Apple. Certes, cette philosophie a plusieurs fois par le passé été utilisée… dans le secteur du jeu vidéo. Mais on voit mal Microsoft choisir de l’appliquer ici et l’expliquer sereinement à HP, Toshiba, Lenovo, Dell, Acer, Asus, Samsung et consorts.

Reste que, aujourd’hui, selon IHS iSuppli, Apple reste ultra-dominant sur le marché des tablettes avec une part du gâteau au deuxième trimestre encore plus importante qu’au premier: 69,6% pour l’iPad contre 9,2% à Samsung, 4,2% à Amazon et 2,8% à Asus. On notera que ces chiffres ne prennent pas en compte le dernier joujou de Google, la tablette Nexus 7.

Même avec Windows 8, la donne ne devrait pas changer fondamentalement. En juin, IDC considérait qu’Apple détiendrait 62,5% du marché mondial des tablettes à la fin de cette année: une progression de plus de 4% par rapport à la fin 2011. L’arrivée – maintes fois annoncée – d’un « iPad mini » avec un écran de 7 à 8 pouces pourrait permettre à l’entreprise californienne de conforter son leadership en… coupant l’herbe sous le pied de ses concurrents. Si l’on évoque toujours la date du 12 septembre pour l’annonce officielle de ce petit iPad (mais aussi de l’iPhone 5 et probablement d’un nouvel iPod), la date de commercialisation évoquée aux Etats-Unis serait le 21 septembre et le 5 octobre pour les premiers pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne,…).

Même en Chine, l’iPad cartonne: selon China Daily, la tablette d’Apple aurait représenté 72,6% des ventes dans le pays au cours du 2e trimestre: une progression de 20,06% par rapport au 1er trimestre. Le second serait Lenovo, avec 8,38%. Dans le même temps, Samsung aurait vu sa part de marché en Chine diminuer de 7,69% par rapport à la même période de l’an passé: le géant coréen n’aurait que 3,59% du marché chinois des tablettes.

Face à ces données, la très discrète présentation officielle de la tablette Galaxy Note 10.1 de Samsung, hier, aux Etats-Unis, relève presque de l’anecdotique. L’entreprise coréenne semble tellement peu croire à ce produit qu’elle n’a même pas jugé utile d’envoyer un communiqué à la presse, en tout cas en Europe. Certains en concluent que cette présentation ne trouve en réalité sa justification que dans le cadre du procès qui oppose actuellement Samsung à Apple outre-Atlantique: secrètement informée de caractéristiques de l’hypothétique iPad mini, le fabricant coréen aurait cherché à précéder Apple afin de montrer que le copieur n’est pas toujours du côté de Seoul. Rumeur, rumeur,… Reste que le Galaxy Note 10.1 évoque une version agrandie du Galaxy Note: tournant sous Android, il est équipé d’un stylet (S Pen) pour faciliter la prise de notes manuscrites. La première impression de plusieurs sites américains (CNet, Engadget, The Verge,…) est à tout le moins peu enthousiaste.

On notera encore que Sony devrait profiter du salon IFA qui se tiendra à Berlin à partir du 31 août pour dévoiler la Xperia Tablet. Elle serait équipée d’un processeur quad-core Nvidia Tegra 3 et serait proposée en versions 16, 32 et 64 GB.

Toshiba, troisième tour…

En avril dernier, Toshiba dévoilait l’AT300, une tablette de 10,1 pouces tournant sous Android 3.0. Aujourd’hui, le géant japonais annonce pour la fin de l’année le lancement en Europe de l’AT200. Même taille, mais avec une épaisseur réduite: 7,7 mm.

Présentée par son fabricant comme « très intelligente et puissante », l’AT200 disposera de ports de connexion micro-USB, micro-SD et micro-HDMI afin de permettre l’exploitation de contenus haute définition sur l’écran d’un téléviseur.

Les caractéristiques complètes sont ci-dessous. En réalité, il ne manque qu’une information: le prix. Mais comme le lancement de l’AT200 en Europe est annoncé pour le « 4ème trimestre » (il commence le 1er octobre… et court jusqu’au 31 décembre), Toshiba n’entend pas se figer aujourd’hui sur un prix qu’il serait peut-être obligé de revoir demain sur base du lancement d’un produit concurrent. On attendra cette information… et une prise en main pour juger de l’intérêt de cette tablette qui offre l’avantage de la compatibilité Flash.

 

·      Android™ 3.2, Honeycomb

·      Ecran à cristaux liquides (ACL) capacitif haute résolution de 25,7 cm (10,1 po) avec DEL de rétro-éclairage, 1 280 x 800 pixels (16:10) et prise en charge multi-tactile

·      Processeur :
TI OMAP 4430, 1,2 GHz

·      Mémoire vive DDR2 de 1 Go

·      Mémoire interne maximale de 64 Go

·      Micro-USB, micro-SD, micro-HDMI®, Bluetooth®,Wi-FiTM (802.11b/g/n), port d’accueil

·      GPS, accéléromètre 3D, gyromètre, boussole électronique, capteur de lumière ambiante

·      Caméra 5 MPixels (arrière), caméra 2 MPixels (avant) avec application de reconnaissance faciale

·      Haut-parleurs stéréo
(2 x 1,5 W)

·      Utilitaire Toshiba Media Player prenant en charge une vaste sélection de formats vidéo, photo et audio

·      Poids : 558 g

·      Taille : 256 mm x 176 mm x 7,7 mm

·      Autonomie de la batterie (rétro-éclairage 60 nits) : 8 h (100 % de lecture vidéo), 8 h (65 % de navigation Web sur réseau sans fil, 10 % de lecture vidéo et 25 % de veille)

Sony: paire et passe!

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». C’est ce qu’on a dû se dire chez Sony en prenant la décision de se lancer sur le marché des tablettes… si longtemps après les autres. Car si la confirmation officielle du fabricant japonais est tombée aujourd’hui, les appareils annoncés ne seront sur le marché qu’à l’automne. Les appareils? Sony ne lancera pas une, mais deux tablettes: « la S1, optimisée pour un riche divertissement multimédia, et la S2, idéale pour la communication et le divertissement nomade ».

Des mois après d’autres grands noms comme Samsung, Acer, Motorola ou HP, Sony entend donc lui aussi venir chatouiller Apple en tentant de grappiller quelques-uns des 80% de parts de marché aujourd’hui détenus par l’iPad. Avec quels atouts? Les deux tablettes exploiteront Android 3.0 (Honeycomb). La S1 épouse une présentation assez traditionnelle autour d’un écran tactile de 9,4 pouces, mais se distingue par un centre de gravité décentré censé offrir stabilité et bonne prise main. La S2, elle, dispose de deux écrans de 5,5 pouces et peut être repliée pour le transport. Selon l’application ou l’utilisateur, on combinera les deux affichages ou on les utilisera comme un seul grand écran. A l’image de ce que l’on a déjà découvert chez Toshiba ou Acer, notamment, il sera aussi possible d’utiliser un écran virtuel sur un écran et de regarder un contenu quelconque sur l’autre.

Sony va évidemment chercher à profiter de sa puissance pour séduire les consommateurs: chaque modèle de Sony Tablet permettra par exemple de commander les téléviseurs Bravia de la marque japonaise. Il est probable que, d’ici la disponibilité des deux tablettes, Sony cherche à se différencier davantage de ses concurrents et à tirer parti de l’étendue de sa gamme.

Mais au bout du compte, c’est peut-être un autre point qui soldera les comptes: le prix. Et là, Sony se refuse à dévoiler son jeu.

Toshiba, deuxième tour…

Voici quelques jours à peine, les responsables de Toshiba nous l’avaient assuré: l’annonce de leur nouvelle tablette était imminente. C’est fait!

Baptisée Regza Tablet AT300, la chose tourne sous Android 3.0 (Honeycomb) et propose un écran de 10,1 pouces avec une résolution de 1280 x 800 et un format de 16:10.
Deux caméras (5 millions de pixels à l’arrière, deux millions à l’avant), un port HDMI, 16 GB d’espace de stockage, 1 GB de mémoire RAM, Wi-Fi et Bluetooth complètent un joujou qui devrait offrir 7 heures d’autonomie. Sur la balance, ces caractéristiques se traduisent par 765 grammes. La commercialisation au Japon est attendue pour juin. On évoque un prix d’environ 700 dollars.

Right Column Widgets

Welcome to the Right Column for the Evening Shade theme. You can put a variety of widgets in this location and to manage where they are published in your site, you can download the Widget logic plugin.