Category: Presse

Tout le monde se lève pour sa tablette

La chaîne de magasins d’articles de bureau Staples a mené une enquête aux Etats-Unis pour mieux connaître le profil et les habitudes de l’utilisateur d’une tablette.

Le résultat, c’est cette infographie qui nous apprend que, en moyenne on utilise sa tablette, 90 minutes par jour.
88,3% des répondants affirment utiliser leur tablette sur la route. Ils sont 35% à l’utiliser dans la salle de bain (précision: aux Etats-Unis, on parle parfois de « bathroom » quand on évoque les toilettes…). En moyenne, toujours, la dépense en applications serait de 34 dollars (il aurait été intéressant de savoir sur quelle période…).
On notera encore que 54% des adeptes de tablettes ont 34 ans et plus, que 80% d’entre eux affirment bénéficier d’un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle grâce à leur joujou et que 25% d’entre eux lisent moins de livres imprimés.

L’enquête laisse aussi entendre que, d’ici 2015, les Etats-Unis compteront 82,1 millions d’utilisateurs de tablettes… mais la source de ce chiffre semble avoir près d’un an.

Il ne fait guère de doutes que l’iPad et les autres tablettes ont un impact important sur la lecture de livres, journaux et magazines papier. Des formules comme celles de Kiosque ou Relay, par exemple, de même que les prix d’abonnement parfois plus doux pour les versions électroniques de supports de presse, associés à une utilisation pratique améliorée et à un meilleur respect de l’environnement, plaident en faveur des nouvelles technologies.

 

Il y a un Moustique sur l’iPad

Voici dix mois, l’hebdomadaire du groupe Sanoma entreprenait une vraie révolution. D’une semaine à l’autre, TéléMoustique devenait Moustique. En gommant brutalement le mot « Télé », les responsables du magazine entendaient souligner une mutation particulièrement visible à l’intérieur: nouvelle approche rédactionnelle, changement radical de la mise en page et de l’organisation du contenu, augmentation sensible de la pagination,…

Comme toute révolution, celle-ci connut son lot de victimes.
La plus spectaculaire, aux yeux des lecteurs, fût la rubrique TV. Dame! N’était-ce point pour elle que beaucoup se dirigeaient chaque semaine vers leur libraire? Après un tollé de protestations, le magazine corrigea partiellement le tir. Aujourd’hui, on compte environ 70 pages dédiées aux programmes de télévision sur un peu moins de 160. La pilule aurait peut-être été plus facile à avaler si, en même temps que sa nouvelle formule, Moustique avait proposé une application iPad comblant le vide de l’édition papier. Elle est là aujourd’hui.

Comment proposer une application gratuite ne cannibalisant pas les ventes d’un magazine qui, malgré les efforts de diversification de ses responsables, reste viscéralement associé au petit écran… devenu plat et grand? Cette question, on a dû se la poser plus d’une fois chez l’hebdo qui pique. Le résultat, comme de logique, est un compromis.

Contrairement à ce que l’on avait pu espérer, l’application de Moustique ne constitue pas le « choc » que nous appelions de nos vœux voici une quinzaine de mois. Elle n’est pas couplée à ce petit « plus » technologique qui l’aurait rendue incontournable.

Uniquement consultable en mode paysage, elle tend plutôt à s’inscrire dans l’esprit de ce que l’on connaît depuis longtemps via SoTV, TV Partout de Belgacom, etc., et propose, d’une façon claire et efficace, un aperçu de la grille des programmes de beaucoup de chaînes reçues chez nous. Beaucoup, mais pas toutes. Comme dans l’édition papier de Moustique, de nombreuses chaînes reçues en Flandre sont par exemple absentes. Pas de chance pour les abonnés à Telenet, notamment dans les communes à facilités.

L’application se divise en 6 grandes sections: Sélection (un programme mis en exergue), Guide télé (la grille des programmes du jour, du lendemain et du surlendemain), Primetime (accès direct aux programmes de la soirée), Films (les films du jour; malheureusement sans précision quant à la version diffusée: VF, VO STF, etc.), Social (possibilité de se connecter sur son compte Twitter ou facebook) et Alertes (possibilité de se faire avertir avant le début d’une émission que l’on ne veut pas manquer).

Dans la principale section (Guide télé), toucher deux fois et rapidement le titre d’une émission permet d’en découvrir le résumé. L’aspect critique apparaît au travers des étoiles bien connues des lecteurs. La mention « Notre avis » n’est pas reprise sur l’application iPad. Idem pour le code ShowView.

Au final, à défaut d’être révolutionnaire ou complète, l’application Moustique est propre et efficace. Et comme elle est gratuite…

 

 

Le Soir gratuit pendant un mois!

Vous venez de recevoir ou vous avez un iPad? Vous n’êtes pas encore abonné à la version électronique du journal Le Soir?

Le Père Noël est passé du côté de la rue Royale, à Bruxelles, et il y a déposé la possibilité pour vous d’accéder un mois durant à chaque édition du grand quotidien francophone belge.

Seule formalité: remplir le formulaire que vous trouverez ici.

Après, il vous restera à télécharger l’application… et à lire votre journal.

Petite précision: l’application se glissera d’elle-même dans le Kiosque (l’application d’Apple dédiée à la presse).

Le GQ de janvier est à vous

Pour sa première édition sur iPad, GQ France joue le Père Noël puisque ce numéro de janvier vous est offert via l’application gratuite.
La chose vaut son pesant de cacahuètes, ne serait-ce que par l’animation qui voit finalement José Garcia apparaître en couverture. Il ne s’agit que d’une mise en bouche: le contenu proposé est bien plus riche qu’une simple transposition de l’édition papier. Outre les animations, des bonus « exclusifs » sont au programme dont « une vidéo rarissime des Libertines, le premier groupe de Peter Doherty ».

Pour le reste, le sommaire de l’édition janvier 2012 de GQ France propose un portrait de José Garcia, une interview de Dominique de Villepin, un doddier qui « décrypte la tendance rétromaniaque des années 2010 », etc.

Vous apprendrez aussi que la montre de Rafael Nadal  – une RM 035 – vaut 80.500 euros, découvrirez 9 raisons de « ne (presque) plus aimer Mad Men » et, « les 10 règles du gangsta-management »,…

Ne ratez pas l’occasion: ça vaut le coup!

Les applications ont de l’audience

Météo, actualité, sport, recherche de professionnels et programmes télé: voilà ce qui occupe les cinq premières places du classement des applications mobiles (pour smartphones et tablettes, tous systèmes d’exploitation confondus) les plus populaires en France en août et par nombre de visites.

C’est l’OJD, l’Association pour le Contrôle de la Diffusion des Médias, qui publie ces résultats, intéressants à plus d’un titre. Les grands vainqueurs sont donc La Chaîne Météo, Le Monde, L’Equipe, les Pages Jaunes et Télé-Loisirs.

On retrouve ces cinq acteurs dans le groupe de tête des sites les plus visités de France. Mais là, ils reculent tous au moins d’un rang, la première place étant occupée par leboncoin.fr, un site de petites annonces. Il y a fort à parier que le jour où Le Bon Coin développera son application mobile, elle cartonnera également…

Le succès de l’application de Télé-Loisirs (celle de Télé 7 Jours, récente, se situe un rien plus bas dans le classement) souligne aussi l’incompréhensible absence, chez nous, de CinéTéléRevue, Telepro ou Moustique sur le plan des applications pour appareils mobiles. En entamant sa difficile mue de TéléMoustique à Moustique en mars dernier, le magazine publié par Sanoma aurait plus que probablement gagné en présence et en réactions positives s’il avait profité de ce moment pour lancer son application. Même si la volonté de la direction est de se défaire de cette image de « magazine TV ».

Pour rappel, il existe une application – payante – qui permet de disposer sur son iPhone ou son iPad d’une grille complète des programmes de télévision. Elle s’appelle So TV HD. En l’évoquant voici près d’un an, nous terminions notre propos par la question de savoir quel serait le premier hebdo TV belge à y réagir. Apparemment, ils ne sont pas pressés.

Les 313 brevets de Steve Jobs

Steve Jobs n’a pas fait que fonder et diriger Apple.

Contrairement à beaucoup d’autres PDG, il était également un inventeur. En témoigne la longue série des brevets auxquels est associé son nom.

Le New York Times a mis en ligne une infographie évoquant les 313 brevets qui impliquent la participation de Steve Jobs. Ordinateurs, iPod, laptops, appareils tournant sous iOS, moniteurs, claviers et souris ou encore emballages: le bonhomme a « mis les mains dans le cambouis » et s’est investi dans la plupart des éléments de la « galaxie » Apple.

Une forme d’hommage tandis que d’autres (voir ci-dessous) se confinent dans le pathétique.

Un peu de pudeur, s’il vous plaît…

Même si le moment a peut-être été choisi de façon stratégique, quand le cours de l’action d’Apple atteignait des sommets, il ne fait guère de doute que la démission de Steve Jobs répond à une pressante réalité. Le co-fondateur d’Apple est malade. Gravement malade.

On le sait depuis longtemps. Tout indique que le cancer est en train de ronger inexorablement l’un des plus grands visionnaires de notre époque.

Face à cette situation, il existe plusieurs façons de réagir.

On peut analyser ce que l’homme a accompli, ses réussites, ses échecs, tabler sur la stratégie qu’il a préparée avec son équipe, sur les produits qu’il a suivis et nous arriveront au cours des mois à venir. Séparer la vie professionnelle – forcément publique à ce niveau de puissance et de notoriété – de celle, privée, qui ne concerne que la famille et les proches.

On peut aussi tomber dans le sordide, voire l’indécent. Et diffuser les plus récentes photos d’un homme affaibli, amaigri à l’extrême, qui se bat pour sa vie.
Certains sites, certains journaux et magazines, aussi, ont choisi cette voie. Même en Belgique. Cette presse sensationnaliste, héritière des journaux à scandale comme les fameux tabloïdes britanniques, ne grandit pas ses responsables.

Face à cette pourriture à laquelle contribuent de prétendus journalistes, nous préférons le respect et la pudeur.

Un homme se bat pour sa vie. Respectons ce combat. Respectons l’homme et sa famille.

Cette femme a une tête d’iPad, vous ne trouvez pas?

Dans le cadre du lancement du magazine CFG Cosmo For Guys, les créatifs de Cosmopolitan ont découvert et filmé cette femme étrange à la tête plutôt carrée et qui a incontestablement suscité la curiosité lors de son passage. A découvrir ici.

Pour savoir comment ils ont procédé, voyez ici.

Pour rappel, CFG Cosmo For Guys est un nouveau magazine mensuel publié exclusivement pour tablettes. Son contenu est décrit comme « du fun interactif, des infos fascinantes à propos des femmes, du sexe, de l’amour, des rendez-vous (et plus de sexe), et des conseils vraiment efficaces que les garçons et les hommes mettront sans aucun doute en pratique »

L’iPad, c’est chaud!

Chaude semaine, que celle qui se termine! Et, non, on ne parle ici ni de la situation de la Bourse, ni de la météo, mais bien de celle des tablettes.

Si on sait maintenant de manière formelle que Sony lancera ses tablettes lors du salon IFA qui se tiendra à Berlin au cours des premiers jours de septembre, c’est aussi cette semaine que sont tombées les premières prévisions de vente de celles d’Amazon. Les deux modèles prévus – noms de code Coyote pour le modèle d’entrée de gamme et Hollywood pour l’autre – pourraient s’écouler au total à trois millions d’exemplaires au cours des trois derniers mois de l’année, selon le Taiwan Economic News. Pas mal pour un appareil… dont la seule future existence n’a pas encore été confirmée!

Passé presque inaperçu, le rachat de Push Pop Press par Facebook laissera des regrets. L’extraordinaire travail réalisé par ces gens bourrés de talent autour d’un projet d’Al Gore permettait d’espérer de passionnantes choses dans le secteur de l’édition sur tablette. Facebook ne risque-t-il pas d’étouffer leur créativité dans l’œuf? A voir.

Le groupe Time Inc. a annoncé pour la fin de l’année un grand virage vers le numérique avec la disponibilité de tous ses titres (All You, Coastal Living, Cooking Light, Entertainment Weekly, Essence, Fortune, Golf, Health, InStyle, Life, Money, People, People En Espanol, People StyleWatch, Real Simple, Southern Living, Sports Illustrated, Sports Illustrated for Kids, Sunset, This Old House, TIME et TIME for Kids) sur tablette. iPad, d’abord, et ensuite sur Android, WebOS et même Kindle et Nook. Le mouvement s’amplifie et s’accélère…

On retiendra aussi de cette semaine la sortie en deux temps de l’application Skype pour iPad et de celle de Dragon Dictation: deux incontournables!

Et puis, il y a ce nouveau magazine (en anglais) destiné aux hommes de plus de 21 ans et publié sur iPad par le groupe Hearst: CFG. Késako? Ces trois lettres sont à lire comme « Cosmo For Guys », autrement dit « Cosmopolitan pour les hommes ». Chacun jugera si ce « programme » est motivant ou non. L’application est gratuite, mais il vous en coûtera 3,99 dollars pour télécharger le numéro d’août. Bizarre, parce que, sur l’App Store, on évoque un abonnement au tarif de 1,99 dollar par mois. Au sommaire de ce magazine multimédia, des extraits sonores « sexy et marrants » (c’est eux qui le disent) enregistrés dans la chambre de dames, un guide de positions sexuelles en 3D – c’est cela, oui… -, des photos et vidéos de Kim Kardashian, une sélection de produits « que les femmes adorent voir les hommes utiliser », etc. Quand on vous disait que la semaine avait été chaude…

 

Voilà, voilà, voilà…

Nous, on se souviendra d’abord de ce 2 juillet 2011 comme du jour qui a vu le champion de Belgique, Philippe Gilbert, remporter la première étape du Tour de France et endosser le maillot jaune. Mais d’autres garderont à l’esprit le dispendieux mariage conte de fée (quoique…) de Monaco. C’est plutôt ce public-là qui se réjouira de découvrir l’application qui lui permettra désormais de découvrir l’un de ses magazines préférés (à côté de Gala, Point de vue, France Dimanvhe,…) sur iPad: Voici.

Et l’éditeur, Prisma Presse, s’inscrit dans une tendance qui gagne du terrain: le magazine Voici sur iPad sera disponible dès le vendredi soir, soit avant sa mise en vente en librairie et kiosque. Accessoirement, le contenu est annoncé comme « enrichi »: on y trouvera en plus des « diaporamas, starlooks, vidéos people, interviews de stars en vidéo, zapping TV,… ».

Page 1 of 41234»

Right Column Widgets

Welcome to the Right Column for the Evening Shade theme. You can put a variety of widgets in this location and to manage where they are published in your site, you can download the Widget logic plugin.