Blog Archives

The Daily… même sans iPad.

C’est amusant comme, depuis le lancement de mercredi, tout le monde semble avoir « découvert » The Daily. Ici, sur iPadCentral.be, cela fait quelques mois qu’on en parle! Soit.

A ce stade, ce magazine 100% iPad est théoriquement réservés aux Américains puisqu’il faut un compte iTunes des USA pour y accéder. Bon, vu qu’il n’y a rien à payer actuellement, il suffit de se créer un nom d’utilisateur sur le store US sans mentionner de numéro de carte de crédit, et le tour est joué. Toutes les éditions du Daily sont gratuites pendant ces premiers jours et ce quotidien en est vraiment un, puisqu’une nouvelle édition est même prévue pour le dimanche.

Maintenant, vous n’avez peut-être pas envie de vous créer un compte iTunes US ou, tout simplement, vous n’avez pas d’iPad. Pas de problème!

Histoire de vous permettre de voir à quoi la chose ressemble, un petit malin a eu l’idée de regrouper les liens menant à toutes les pages du magazine sur des pages Web. Pas sûr que cela dure longtemps – vu les sommes engagées, il doit y avoir une armée de 25.000 avocats qui se lèchent les babines à l’idée de savoir comment ils vont « se farcir » le bonhomme -, mais, pour le moment, il vous suffit d’aller visiter visiter le site The Daily: Indexed.  Les éditions des 2, 3 et 4 février y sont présentées. Par contre, il ne faut pas oublier que la lecture de ces pages a été pensée pour l’iPad et que cette approche est totalement absente d’une lecture sur l’écran d’un ordinateur…

I read the news today, oh boy…!

Comme notre but est de couvrir l’actualité de l’iPad et des tablettes, nous n’avions pas prévu d’évoquer ici l’annonce du jour d’Apple. Mais…

Hier, donc, Apple affichait sur la page d’accueil de son site « Tomorrow is just another day », annonçant pour aujourd’hui une nouvelle importante en rapport avec l’iTunes Music Store. Certains ont hâtivement pensé qu’il allait s’agir de l’annonce d’un nouveau service « dans les nuages », une formule proposant un abonnement pour un accès illimité à tout ou partie de l’offre musicale du plus grand magasin du monde. Et aujourd’hui, ils se disent déçus.

Etrange.

Les Beatles ne constituent pas seulement le plus grand groupe de l’Histoire, les musiciens ayant vendu le plus de disques et les artistes probablement les plus connus dans le monde depuis près de 50 ans.

Ils représentaient aussi un fantastique enjeu psychologique en même temps que stratégique. D’autres que Apple auraient voulu pouvoir annoncer l’arrivée des Beatles dans le monde du téléchargement légal. N’avait-on pas évoqué, voici pas mal de mois déjà, que Steve Ballmer, patron de Microsoft, « poussait » pour être celui par lequel les Fab Four feraient le grand saut? Et que dire d’Amazon?

Les procès entre Apple, l’entreprise cofondée par Steve Jobs, et Apple Corps, celle qui fut mise sur pied par John, Paul, George et Ringo, n’étaient pas non plus le moteur idéal pour un accord de ce type, même si l’on savait depuis longtemps que Steve Jobs était un grand fan des Beatles.

Un accord a pourtant été conclu, facilité peut-être, il est vrai, par les difficultés de EMI.

Un accord qui , peut-être, va faire réfléchir d’autres artistes, certes moins illustres, qui, à ce jour, se sont refusés à signer avec Apple. On pense à AC/DC ou à Bob Seger, notamment.

Voilà pourquoi l’annonce de ce 16 novembre est tout sauf banale. Pensez-y quand, demain, dans un mois ou dans un an, vous téléchargerez une perle comme Yesterday, Something, For No One ou All You Need Is Love et que vous l’écouterez sur votre iPod, iPhone, ordinateur ou iPad.

Vers la location de shows TV

Dans le cadre du lancement – septembre? – de l’iTV, nouveau nom supposé de l’Apple TV, la firme à la pomme négocierait avec Fox, CBS et ABC  un service qui permettrait aux utilisateurs de louer des programmes via iTunes pour une durée de 48 heures. Le prix serait de 0,99 dollar. Les programmes loués ne seraient pas téléchargés, mais visibles en streaming.

Dans un premier temps, le marché américain serait le seul concerné.

Mise à jour

Une nouvelle version du système d’exploitation de l’iPad est disponible. iOS 3.2.2 semble devoir essentiellement résoudre des problèmes de sécurité. Une mise à jour pour iPhone est également disponible: iOS 4.0.2.

Dans les deux cas, il suffit de connecter l’appareil à l’ordinateur et, le cas échéant, de lancer iTunes.

11 ans avant…

Etonnant! Dans un article publié dans son numéro d’avril 1999, le magazine Wired écrivait…

« Thanks to strong iMac sales, Steve Jobs is insanely great again, and accolades in the trades have called Apple’s reversal of fortune everything from a « rebound » to « the Second Coming. » The next iMac attack promises new lollipop laptops, a more serious series of professional machines, and a wireless handheld dubbed the iPad. Though it’s hard to argue with five straight profitable quarters, Apple’s teal-colored turnaround is saddled to a single product line – built on an aging operating system. And it’s just a matter of time before iMac imitators send in the clones. Can Apple find more new things, in Jobs’s words, « complementary to its core »? Memo to Steverino: Think different. »

L’iPad – même projet, même nom – était déjà dans les cartons de Steve Jobs voici 11 ans…

Si vous voulez savoir de quoi 2021 sera fait, vous savez ce qu’il vous reste à lire. L’App Wired pour iPad est disponible sur iTunes.

Right Column Widgets

Welcome to the Right Column for the Evening Shade theme. You can put a variety of widgets in this location and to manage where they are published in your site, you can download the Widget logic plugin.