Blog Archives

L’ebookstore de Google pas encore en Europe

On en parlait jusque là comme de « Google Editions ». Pour le lancement de ce nouveau service, l’entreprise américaine a revu son nom: c’est Google eBooks. Cette librairie en ligne, fruit de plusieurs années de travail visant à numériser des millions d’ouvrages, est entrée dans sa phase active aujourd’hui… aux Etats-Unis. Aucune information précise ne permet d’indiquer quand elle sera ouverte au reste du monde et particulièrement à l’Europe.

L’idée? Proposer l’achat de livres sous format électronique que l’on pourra lire ensuite sur plusieurs plateformes: iPhone, iPad, appareils Android, ordinateurs, Reader de Sony, Nook de Barnes & Noble… On notera que le Kindle d’Amazon, actuel leader du secteur, n’est pas inclus.

Les utilisateurs pourront « stocker » les ouvrages achetés sur une sorte de bibliothèque personnelle en ligne à laquelle ils accèderont via leur compte… Google. Le contenu regroupe des ouvrages de référence, des livres scolaires et scientifiques, des romans du domaine public en plus de best-sellers. Selon les responsables de Google, ce sera « la plus grande librairie électronique de la planète ».

La Fnac passe à la liseuse

A partir du 10 novembre, la Fnac commercialisera sa propre liseuse électronique, le FnacBook. A l’image du libraire américain Barnes & Noble avec son Nook, le groupe français espère donc pouvoir opposer une concurrence respectable à Sony, Amazon et Apple (sans parler des autres) avec un appareil de petit format (écran tactile de 7,6 x 10,2 cm, soit 6 pouces: un rien plus grand que le Reader Pocket Edition de Sony).

Sa mémoire est de 2 GB (extensible via carte microSD). Le FnacBook, proposé à 199 euros, permettra de lire les fichiers ePub, txt, PDF, mais aussi MP3, JPEG, etc.

Compatible Windows et MacOS, le FnacBook est Wi-Fi. En France, l’acquéreur bénéficiera d’une connexion 3G gratuite. L’appareil, fabriqué par Sagem, disposera à son lancement d’un catalogue en ligne de 80.000 livres et 750 BD.

Il semble que, dans un premier temps en tout cas, la Fnac limite la commercialisation de son appareil à l’Hexagone. Si ses dirigeants ont choisi un nom aussi peu francophone que FnacBook, ce ne peut cependant être que dans l’espoir d’une distribution internationale.

Le Nook à vendre

Confronté à un paysage économique en plein mouvement, le grand libraire américain Barnes & Noble serait à vendre, selon le Wall Street Journal.

B&N? Inconnu de ce côté de l’Atlantique, le libraire américain serait le plus important des Etats-Unis et même du monde avec 720 magasins sans compter 637 autres installés sur les campus universitaires. Barnes & Noble vend des livres, mais aussi des DVD, notamment en ligne. Depuis l’an dernier, il est aussi actif dans le secteur de l’ebook avec le Nook, concurrent direct du Kindle d’Amazon et donc aussi de l’iPad.

Envie de vous payer une prestigieuse chaîne de librairies? Si vous avez 700 millions de dollars qui traînent quelque part,…

Chaaaaargez!

L’iB969 de iHome est une station de chargement un peu particulière.

Elle peut prendre… en charge à la fois un iPod, un iPhone, un iPad et même – soyons fou! – un BlackBerry et un eBook reader comme ceux de Sony, le Kindle d’Amazon ou le Nook de Barnes & Noble.

L’avantage, c’est bien sûr d’éviter d’être pris dans une jungle de câbles. Maintenant, a-t-on vraiment besoin d’un BlackBerry en plus d’un iPhone? Et d’une liseuse eBook en plus d’un iPad?

Le joujou est proposé à 129 dollars, hors frais d’expédition.

Right Column Widgets

Welcome to the Right Column for the Evening Shade theme. You can put a variety of widgets in this location and to manage where they are published in your site, you can download the Widget logic plugin.