Blog Archives

iOS 5 et iCloud: encore beaucoup (trop) de fois dormir


Il faudra donc attendre l’automne pour découvrir à la fois iOS 5 et iCloud. Au moins, maintenant, sait-on exactement en quoi l’un et l’autre consistent. Enfin, le mot « exactement » est peut-être un peu poussé. Parce que si Scott Forstall et Steve Jobs ont donné des infos sur l’un et sur l’autre, les deux heures de la présentation d’hier soir ont aussi accordé, via Philip Schiller, une large attention au très séduisant Mac OS X Lion. Résultat: chacun n’a pu que survoler les caractéristiques de « son » sujet.

Pour ce qui concerne iCloud, voici ce que dit le message officiel:

  • Les anciens services MobileMe – Contacts, Calendrier et Mail – entièrement repensés et réécrits pour un fonctionnement transparent avec iCloud. Les utilisateurs peuvent partager leurs calendriers avec leurs proches, et le compte de messagerie en mode push, et sans publicité, est hébergé sur me.com. Vos boîtes de réception restent à jour sur tous vos appareils iOS et ordinateurs.
  • L’App Store et l’iBookstore téléchargent désormais les apps et les livres iOS que vous achetez vers tous vos appareils, et pas seulement sur l’appareil ayant servi à l’achat. En outre, vous pouvez maintenant afficher l’historique de vos achats sur l’App Store et l’iBookstore, et il vous suffit d’appuyer sur l’icône iCloud pour télécharger vos apps ou vos livres sur tout appareil iOS (10 appareils maximum), sans frais supplémentaires.
  • iCloud Backup sauvegarde automatiquement et en toute sécurité vos appareils iOS sur iCloud, quotidiennement et via Wi-Fi, lorsque vous rechargez votre iPhone, iPad ou iPod touch. Les contenus sauvegardés comprennent les achats de musique, d’apps et de livres, votre Pellicule (photos et vidéos), les réglages de l’appareil et les données de vos apps. Si vous remplacez votre appareil iOS, il vous suffit de saisir votre identifiant et mot de passe Apple ID lors de la configuration initiale, et iCloud restaure votre nouvel appareil.
  • iCloud Storage stocke de manière transparente l’ensemble des documents qui utilisent les API iCloud Storage, et les transfère en mode push vers tous vos appareils. Lorsque vous modifiez un document sur un appareil, iCloud répercute automatiquement la modification sur vos autres appareils. Les apps Pages, Numbers et Keynote d’Apple tirent déjà parti d’iCloud Storage. Les utilisateurs bénéficient de 5 Go de stockage gratuit pour leur courrier électronique, leurs documents et la sauvegarde, et mieux encore, la musique, les apps et les livres achetés auprès d’Apple et l’espace requis par Photo Stream ne sont pas décomptés de ce total de 5 Go. Les utilisateurs pourront acheter du stockage supplémentaire, les modalités seront précisées lors de la sortie d’iCloud cet automne.
  • Le service Photo Stream novateur d’iCloud transfère automatiquement les photos que vous capturez ou importez sur vos différents appareils vers le nuage, puis les envoie en mode push vers tous vos appareils et ordinateurs. Vous pouvez ainsi utiliser votre iPhone pour prendre une dizaine de photos de vos amis pendant le match de baseball l’après-midi, et les photos seront prêtes à partager sur votre iPad (ou même votre Apple TV) de retour à la maison. Photo Stream est intégré à l’app Photos sur tous les appareils iOS, à iPhoto sur Mac, et les images sont enregistrées dans le dossier Images sur PC. Pour optimiser l’espace de stockage, les dernières 1 000 photos sont stockées sur chaque appareil afin que puissiez y accéder ou bien les déplacer dans un album pour les conserver. Sur les Mac et PC qui disposent de plus de stockage, toutes les photos de Photo Stream sont stockées. iCloud conservera chaque photo dans le nuage pendant 30 jours, ce qui est amplement suffisant pour connecter tous vos appareils à iCloud et télécharger automatiquement les dernières photos de Photo Stream en Wi-Fi.
  • iTunes in the Cloud vous permet de télécharger la musique iTunes que vous avez déjà achetée sur tous vos appareils iOS, sans frais supplémentaires, tandis que les nouveaux achats peuvent être téléchargés automatiquement vers tous vos appareils. En outre, les morceaux que vous n’avez pas achetés sur iTunes ne sont pas en reste, grâce à iTunes Match, un service qui remplace vos morceaux par des versions AAC à 256 kbits/s sans DRM s’ils font partie du catalogue de plus de 18 millions de morceaux de l’iTunes Store. Les morceaux identifiés dans notre catalogue sont disponibles en quelques minutes (alors qu’il faudrait compter des semaines pour transférer toute votre bibliothèque musicale), et seuls les morceaux qui n’y figurent pas sont transférés vers le nuage. iTunes Match sera disponible cet automne au tarif de $24,99 par an. Apple propose dès aujourd’hui une version bêta gratuite d’iTunes in the Cloud, sans iTunes Match, pour les utilisateurs d’iPhone, iPad et iPod touch équipés d’iOS 4.3. iTunes in the Cloud sera compatible avec tous les iPhone pris en charge par iOS 5 cet automne.

Reste que, au final, Apple a démontré une nouvelle fois son leadership. Même si Amazon et Google, notamment, ont déjà montré leurs intentions sur le plan du cloud et de la musique en ligne, l’offre d’Apple a l’avantage d’être concrète, précise et compréhensible. Il ne reste que quelques points à éclaircir, comme la question des différents abonnements à iTunes: comment les consolider au sein d’une seule et même bibliothèque dans les nuages? A voir…

Envie de découvrir la deuxième partie du message officiel, celui qui concerne iOS 5? Zappez pas…

La version bêta d’iOS 5 inclut plus de 200 nouvelles fonctionnalités qui seront mises à la disposition des utilisateurs d’iPhone, d’iPad et d’iPod touch dès cet automne. Les nouveautés d’iOS 5 incluent : Notification Center, une façon inédite d’afficher et de gérer facilement les notifications en un même lieu sans aucune interruption ; iMessage, un nouveau service de messagerie vous permettant d’envoyer facilement des messages texte, des photos et des vidéos entre tous les appareils iOS ; et Newsstand, un nouveau moyen d’acheter et de classer vos abonnements à des journaux et des magazines. Grâce à la nouvelle fonctionnalité PC Free, les utilisateurs d’iOS 5 peuvent activer et configurer leur appareil iOS dès la sortie de l’emballage et bénéficier de mises à jour logicielles à distance sans passer par un ordinateur.

« iOS 5 propose d’excellentes nouvelles fonctionnalités telles que Notification Center, iMessage et Newsstand, et nous avons hâte de découvrir ce que nos développeurs vont réussir à créer grâce à ses 1 500 nouvelles API », a déclaré Steve Jobs, CEO d’Apple. « iOS 5 se démarque avant tout par sa parfaite intégration avec iCloud, une nouvelle étape dans la révolution post-PC menée par Apple ».

Avec iOS 5 et iCloud, il suffit de saisir son identifiant Apple ID et son mot de passe pour qu’iCloud s’intègre en toute transparence à vos apps afin de synchroniser automatiquement et sans fil tous vos contenus (e-mails, contacts, calendriers, photos, apps, livres, musique, etc.) sur tous vos appareils, sans jamais avoir à vous connecter à un ordinateur.

Notification Center propose aux utilisateurs d’iOS 5 une façon inédite d’accéder rapidement à toutes leurs notifications (messages texte, appels manqués, alertes de calendriers ou d’apps, etc.), en un même lieu, n’importe où dans iOS 5. Dès leur réception, les notifications apparaissent brièvement en haut de l’écran pour ne pas interrompre votre tâche en cours. D’un balayage, vous visualisez toutes vos notifications, et d’une seule pression du doigt, vous pouvez ouvrir l’app correspondante pour obtenir plus d’informations. Les notifications apparaissent également sur l’écran de verrouillage, et vous pouvez d’un simple balayage ouvrir l’app à l’origine de la notification.

Newsstand est une superbe étagère facile à organiser présentant en un même lieu les couvertures de tous les journaux et magazines auxquels vous êtes abonné. L’App Store inclut une nouvelle section affichant uniquement les titres des abonnements, permettant ainsi aux utilisateurs de trouver rapidement les journaux et magazines les plus consultés au monde. Lorsque vous vous abonnez à un journal ou magazine, les nouveaux numéros apparaissent dans le Newsstand et sont automatiquement mis à jour en arrière-plan. Vous disposez ainsi toujours d’informations actualisées et de la dernière couverture parue.

Grâce à iOS 5, Safari, le navigateur web mobile le plus populaire au monde, vient encore de s’améliorer. Il intègre de nouvelles fonctionnalités comme Safari Reader, qui affiche une version épurée des pages web et applique la taille de police la mieux adaptée pour une meilleure lecture du texte ; Reading List, qui vous permet d’enregistrer des articles afin de les lire ultérieurement et de les afficher automatiquement sur tous vos appareils iOS ; et la navigation par onglets (Tabbed Browsing) pour parcourir facilement différentes pages web sur l’iPad.

Avec l’intégration de Twitter à iOS 5, il vous suffit d’ouvrir votre compte Twitter pour envoyer d’une simple pression du doigt des tweets directement à partir de vos apps compatibles Twitter, notamment Photos, Appareil photo, Safari, YouTube et Plans. Grâce aux nouvelles API, les développeurs tiers peuvent intégrer un système d’authentification par signature unique à leurs propres apps iOS 5.

iMessage d’iOS 5 permet à tous vos appareils iOS (iPhone, iPad et iPod touch) de bénéficier de la messagerie iPhone. Directement intégrée à l’app Messages, iMessage vous permet d’envoyer facilement des messages texte, des photos, des vidéos ou des coordonnées à une personne ou à un groupe sur d’autres appareils iOS 5 via Wi-Fi ou 3G. Les iMessages sont automatiquement envoyés en mode « push » vers tous vos appareils iOS 5, facilitant ainsi le suivi d’une conversation sur vos iPhone, iPad et iPod touch. iMessage inclut également un accusé de réception et de lecture des messages, une fonction de saisie semi-automatique et une méthode de chiffrement sécurisée complète.

Grâce à la nouvelle app Reminders, vous pouvez : gérer vos tâches, créer et regrouper les tâches liées ; définir des rappels en fonction d’une heure ou d’un lieu, des priorités et des dates d’échéance afin d’être averti lorsque la date butoir d’une tâche approche ou lorsque vous atteignez ou quittez un lieu donné. Automatiquement mis à jour, ces rappels peuvent également s’afficher dans iCal et dans Outlook.

Les nouvelles fonctionnalités des apps Appareil photo et Photos vous permettent d’activer instantanément la caméra directement depuis l’écran de verrouillage, et vous pouvez prendre rapidement une photo d’une simple pression sur le bouton d’augmentation du volume. Une grille facultative vous aide à cadrer votre photo et vous pouvez d’un simple toucher du doigt effectuer la mise au point et régler l’exposition d’un sujet. Grâce à la nouvelle app Photos, rognez, faites pivoter, retouchez une image, supprimez l’effet « yeux rouges » et classez vos photos dans des albums directement sur votre appareil afin de les partager n’importe où.

Grâce à la nouvelle fonctionnalité PC Free, les utilisateurs d’iOS 5 peuvent activer et configurer leur appareil iOS dès la sortie de l’emballage sans passer par un ordinateur, et les mises à jour logicielles téléchargées sans fil s’installent du bout des doigts. La fonctionnalité Wi-Fi Sync d’iOS 5 transfère et sauvegarde vos contenus en toute sécurité via le protocole SSL et synchronise à distance les achats effectués depuis votre appareil avec votre bibliothèque iTunes.

Parmi les autres nouveautés d’iOS 5, figurent :

  • Game Center, avec désormais la possibilité d’ajouter des photos à votre profil, d’acheter de nouveaux jeux depuis l’app Game Center, et de rechercher facilement de nouveaux amis et de nouveaux jeux ;
  • Les améliorations apportées à Mail incluent la possibilité de composer des messages en faisant glisser des adresses, ainsi qu’une nouvelle barre de formatage avec les options gras, italique, souligné et des options d’indentation ;
  • AirPlay Mirroring vous permet de diffuser sans fil toutes les tâches que vous effectuez sur votre iPad 2 directement sur votre téléviseur HD via Apple TV ;
  • un clavier scindé à l’échelle du système facilite encore davantage la saisie sur votre iPad.

Vous êtes arrivé au bout? Waouw!

Maintenant, il va falloir attendre… que les feuilles tombent. Et dire que l’été n’a pas encore commencé…

 

6 juin 2011, iCloud: Apple débarque dans les nuages

« Lion, la huitième mise à jour majeure de Mac OS X ; iOS 5, la prochaine version du système d’exploitation mobile avancé d’Apple qui équipe l’iPad, l’iPhone et l’iPod touch ; et iCloud, les prochains services d’Apple dans le nuage ». Voilà, selon la communication officielle d’Apple, le contenu de la présentation qui sera faite ce lundi 6 juin, dans le cadre de la conférence annuelle WWDC (Worldwide Developers Conference).

Bien que toujours officiellement en congé de maladie, Steve Jobs sera de la partie. Il sera accompagné « d’une équipe de dirigeants ».

La rumeur iCloud est donc officiellement confirmée. Il reste quelques inconnues, notamment au niveau de l’iPhone: découvrira-t-on lundi un iPhone 4Gs ou iPhone 5?

Microsoft bat Apple aujourd’hui. Et demain?

En dévoilant l’iPad 2, Steve Jobs avait indiqué que l’iPad était l’appareil électronique qui avait connu le meilleur lancement de l’Histoire: dix millions d’exemplaires vendus en six mois.

Un résultat exceptionnel… qui vient d’être battu par Microsoft. L’entreprise dirigée par Steve Ballmer vient en effet d’annoncer que son système Kinect (périphérique permettant d’utiliser des jeux sur Xbox 360 sans manettes) avait atteint ce même résultat, mais en… quatre mois. Une impressionnante performance!

L’iPad 2, qui démarre sa carrière commerciale demain aux Etats-Unis, peut-il rendre sa place à Apple? Pas sûr. Il existe une grande différence de prix entre les deux appareils (Kinect coûte environ 150€) et, dans le cas de Kinect, il s’agissait d’un lancement mondial. A suivre…

Faut-il revoir les copies?

Mercredi, Steve Jobs a évoqué 2011 comme « l’année de l’iPad 2 ». Simple terminologie de marketing? Peut-être pas. Si l’on recoupe les estimations des fournisseurs de composants de la tablette, Apple pourrait en avoir vendu deux à trois millions d’exemplaires avant la fin du mois et de dix à douze millions au cours du prochain trimestre. Entre le 11 mars – date de début de la commercialisation outre-Atlantique – et la fin décembre, le chiffre de 40 millions de tablettes semble envisageable.

On l’a dit, l’iPad 2 n’est pas révolutionnaire. Mais l’annonce de mercredi fait réfléchir d’autres fabricants. Ainsi, selon la Yonhap News Agency, Samsung s’interrogerait quant à l’intérêt de revoir sa Galaxy Tab 10.1 avant de la lancer sur le marché. L’objectif serait de l’amincir et de parvenir à en réduire le prix. Le Galaxy Tab devrait mesurer 10,9 mm de haut contre 8,8 pour l’iPad 2.

Sale temps pour la concurrence

24 heures après la présentation de l’iPad 2, il est l’heure de se repencher sur l’annonce et ce qu’elle implique.

La nouvelle génération de la tablette d’Apple ne constitue pas une révolution, mais une évolution intelligente et – sur papier, en tout cas – suffisamment intéressante pour maintenir l’avance que possède l’entreprise californienne sur ses concurrents.
On retrouve un peu le même type de stratégie que celle que l’on a connu avec l’iPhone. Avec la différence que, ici, Apple a choisi de ne pas maintenir l’iPad (le 1) dans sa gamme: les stocks actuels, déjà limités, ne devraient pas être renouvelés.

On retiendra aussi de l’intervention de Steve Jobs son insistance à parler d’une « ère post-PC ».

Et on notera que le moment choisi pour l’annonce ne se contente pas de suivre de quelques jours à peine le début de la commercialisation du Motorola Xoom aux Etats-Unis: l’iPad 2 arrivera sur le marché un mois avant le PlayBook de Research In Motion (BlackBerry). Ce dernier ne sera lancé que le 10 avril. Déjà affaibli sur la ligne de départ par plusieurs faiblesses majeures etsouffrant d’une bibliothèque d’applications sans commune mesure, le PlayBook espérait pouvoir s’emparer du marché business. Pas de chance pour RIM: ce secteur-là aussi cède de plus en plus aux charmes de l’iPad. Et ce n’est pas ce mois de retard qui va arranger les choses.

Loin de nous l’idée de « tuer » le PlayBook avant sa naissance, mais s’il réussit malgré ses handicaps, c’est qu’il a du Mac Gyver dans les veines!

L’iPad 2 est là

La rumeur circulait depuis quelques jours, elle a été confirmée sur le coup de 19h. C’est Steve Jobs lui-même, pourtant en retrait pour maladie, qui s’est présenté à San Francisco pour dévoiler le nouvel iPad. Toute la présentation est ici.

L’iPad 2 est doté d’un tout nouveau processeur : l’A5 est double coeur et présenté comme deux fois plus rapide, les graphiques s’affichant neuf fois plus rapidement. L’objet est mince: 8,8 mm d’épaisseur au lieu des 13,4 mm du premier modèle. Il est aussi plus léger: 590 grammes contre 680. Deux caméras sont ajoutées, de même qu’un gyroscope et un port HDMI (toujours pas d’USB, ni de Thunderbolt). L’autonomie reste inchangée: 10 heures d’utilisation, un mois en veille. L’iPad 2 est proposé en deux couleurs – noir et blanc – chacune étant disponible dès le lancement. Le prix de lancement – aux Etats-Unis – reste inchangé.

Le lancement de l’iPad 2 s’accompagne de celui d’iOS 4.3, le 11 mars, qui introduit FaceTime et PhotoBooth pour iPad.

Deux nouvelles applications sont proposées:
– iMovie (4,99$): il sera possible d’utiliser directement la caméra de l’iPad 2 pour filmer dans iMovie et d’ensuite y monter les séquences.
– GarageBand (4,99$): grâce à l’accéléromètre, il sera possible de créer des sons différents selon que l’on tapera doucement sur les touches ou avec force. A lui seul, GarageBand devrait attirer des utilisateurs vers l’iPad.

L’iPad 2 sera lancé en Belgique le 25 mars. Les prix ne sont pas encore connus. En revanche, ceux du premier iPad (les stocks seraient très limités) sont à la baisse: entre 379 et 699 €.

Cette fois, The Daily va vraiment devenir une réalité

Si vous passez par New York mercredi prochain, n’hésitez pas à aller visiter le musée Guggenheim. D’abord pour son architecture, signée Frank Lloyd Wright. Ensuite pour la richesse de ses collections. Mais un tout petit peu également pour l’événement qui s’y tiendra à partir de 11h: le lancement officiel de The Daily. Si Steve Jobs ne sera plus que probablement pas présent, Rupert Murdoch devrait y être: c’est lui qui invite. Peut-être en compagnie de Tim Cook, l’homme auquel Steve Jobs a confié les clés d’Apple pendant son congé forcé.

Il se pourrait d’ailleurs qu’Apple annonce ce jour-là la disponibilité d’iOS 4.3, dont les caractéristiques nouvelles devraient permettre de rencontrer les caractéristiques du nouveau modèle de publication qu’entend soutenir l’entreprise californienne.

Steve Jobs: retour du cancer?

Cela ne devrait pas avoir d’influence directe dans la gestion quotidienne d’Apple – et donc l’annonce des nouveaux produits -, mais Steve Jobs se voit à nouveau obligé de se retirer pour raisons médicales.

Par le passé, le PDG d’Apple a dû affronter un cancer du pancréas. S’agit-il d’une suite? On ignore quelle sera la durée de l’absence de Steve Jobs. Mais celui-ci insiste (faut rassurer les actionnaires!) qu’il continuera à être impliqué dans les décisions stratégiques majeures de l’entreprise. C’est à nouveau Tim Cook qui assurera la responsabilité des opérations quotidiennes.

Dans le message officiel, Steve Jobs indique « J’adore Apple tellement, j’espère pouvoir revenir dès que je pourrai. Dans l’intervalle, ma famille et moi apprécierions fortement que l’on respecte notre intimité ».

The Daily joue l’Arlésienne

Certes, il n’y a jamais eu d’annonce officielle, mais après une première rumeur de lancement en 2010, on pensait vraiment que The Daily serait présenté la semaine prochaine. Las… Il semble – difficile de savoir ce qui est vrai quand rien n’est confirmé officiellement – qu’il faudra encore attendre.

Le report, qui aurait été décidé conjointement par Apple et New Corp (traduisez, par Steve Jobs et Rupert Murdoch), viserait à permettre à Apple de clarifier son service d’abonnement à des magazines à travers l’App Store.

Reste que, du côté de l’équipe éditoriale de The Daily, on serait prêt. Notamment au lancement du premier numéro… qui (ce n’est pas franchement surprenant) pourrait être gratuit, si l’on en croit cette illustration dénichée dans les codes du site thedaily.com par www.poynter.org.

Donnez-nous notre Daily quotidien

Ce n’est pas encore officiel, mais The Daily, le journal exclusivement iPad préparé par Rupert Murdoch serait lancé le 19 janvier.

On laisse entendre que Steve Jobs pourrait venir faire un petit « Coucou! » lors de la présentation, prévue à San Francisco.

Pour l’instant, en tout cas, le site officiel ne dit mot…

Page 1 of 212»

Right Column Widgets

Welcome to the Right Column for the Evening Shade theme. You can put a variety of widgets in this location and to manage where they are published in your site, you can download the Widget logic plugin.